正义。 Cour d'assises de Paris

时间:2019-08-14 责任编辑:匡搡 来源:九卅娱乐登录 点击:223次

“Tout est parti de moi”

Des policiers sont venus expliquer,hier,lesdiffanced d'uneenquêteprincipalementmentconstruite surdestémoignageswaveants。 Compte rendu。

“Pourquoi nous at-ontiirédessus?Pourquoi nous,précisément?”Dixansaprèscettetragique nuit du 19 au20février1991,ÉmileHubbelcherchetoujoursàcomprendre。 Cegardien de la paix,affectéavecCrateineChoukrounàlaradar d'un radar surlepériphériqueparisien,étaitauxcôtésdela jeune femme lorsqu'elleaétéabattue,àboutportant,de deux coups de feutiles d'une voiture quis'apprêtaitàentrersurlepériphérique。 Il ne se souvient de rien ou presque。 Ni de la taille,ni de la couleur de la voiture d'oùsontpartis les tirs。 Ni,àplusforte raison,de l'aspect et du nombre de ses occupants。 Passélechocémotionnel,restent des flashhes:unvéhiculequiralentitàleurhauteur,le dernier sourire de sajeigopolèguess'apprêtantàouvrirsa vitre,le bruit sourd d'unedétonation,et lecorpsensranslantédesa voisine s'effondrant sursonépaule。 Touchéeenpleine carotide par des chevrotines de caliber 12,Catherine Choukroun est morte sur le coup。 Sur le banc des parties civiles,ses parents,sa sour etsonépouxpeinentàsupporterles descriptiondulégiste。

“on n'avait aucuneconstatationmatérielle.Cequ'on acherché,alors,ce sontdestémoignages.Dansce genre d'affaire,trèsmédiatisée,ils sont nombreux。”Hier,unpeuàl'étroitanssons son complet gris ,lecommissaireÉricGuilletest venuexpliqueràlacourledéroulementdel'enquête。 六个调查对象遗产Aziz Oulamara et Marc Petaux,anciens“videurs”des immeubles de passe de la rue Saint-Denis,sont poursuivis pour“assassinat et tentative d'assassinat”; Nathalie Delhomme,l'ancienneprostituéetoxicomane,estrenvoyéepour“complicité”。

1994年至1999年的厨师部长,1994年,ÉricGuilletest sur la sellette:dans ce dossier,oùseulscomptentlestémoignages,les versions contradictoires abondent。 Ellesontétérecueilliessous la pression,affirment lestroisacususés,qui nient touteparticipationàl'assassinat。 Aziz Oulamara,qui a“balancé”Marc Petaux et s'en repend aujourd'hui,parle d'“actes de barbarie”。 Marc Petaux,àquiOulamara doit aujourd'hui d'êtremisen examen pour le meurtre de l'ancienproxénètedeNathalie Delhomme,évoquedes“taloches”。 Nathalie Delhomme,qui assure avoir voulu sauver son fils de la DDASS,explique qu'elle n'a fait qu'acquiescerauxhypothèsesquiluiétaientsoumises:“Je ne me souvenais de rien.Je ne savais pas quoi dire.Tout m' étésouffléparles inspecteurs.Tout s'est construitcommeça,au furetàmesure。“

Pourquoi at-elle mis en导致Aziz Oulamara? “Ils m'avaient convaincuequ'ilétaitprésentdansla voiture et quej'avaisintérêtàparler.Queje resterais unsimpletémoin。”Enéalité,explique-t-elle,elle nelefréquentaitplusdepuisplusieursannées。 Arrêtéealorqu'elleavaitdécrochédela drogue et de la prostitution,elle s'est sentie“rattrapéeparsonpassé”et eu peur de perdre son fils。 “J'ai conscience que tout est parti de moi”,regrette-t-elle aujourd'hui。 “Ils m'ont fait dire ce qu'ils ont voulu.Jesuismontéddansun train train in route,parce que je n'avais pas le choix,et je ne ne sais pas quand celavas'arrêter。”

Le commissaire Guillet,lui,est formel:il n'y a eu aucune pression,ni physique,ni psychologique,dans ce dossier。 C'est Nathalie Delhomme qui,spontanément,parléd'Oulamara。 Quant aux violes dont ce dernierauraitétévictime? L'interpellationaété“musclée”,确认了policier。 Mais pas l'interrogatoire。 “Ce n'est jamais par les coups que l'on fait avouer sur des affaires aussi graves。”L'enquêteaété“difficile”mais“conforme aux textesetàladéologologie”,explique-t-il。 “Toutes les pistesontétéastilées。”

Pourtant,c'est bien d'un“tuyau”anonyme,recueilli en janvier 1997 dans les milieux douteux de la rue Saint-Denis que l'enquête,alors au point mort,estrelaccée。 Dedélationsenen an an an an an an an an In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In In ÀNathalieDelhomme qui,dans son box,n'a pas de mots pour regretter l'enchaînementcauséparsséclarationssececesives,l'avocatgénérallance,hier:“pour moi,c'est une progress verslavérité.Pourvous,非进步dans la操纵“。

ÉlisabethFLEURY